cŇďur sur la main

(CSM)

Rappel

La Centrafrique est un pays d'Afrique centrale qui s'√©tant sur 623.000 km2 c'est √† dire un pays plus grand que la France m√©tropolitaine et la Belgique r√©unies et dont le sous-sol est extr√™mement riche en minerais. Ce pays dont le fran√ßais et le sang√∂ sont les principales langues parl√©es sur tout le territoire national compte aussi des gisements d'aluminium, de cuivre, de l'or, de fer, des puits de p√©trole, des meilleurs et plus beaux diamants du monde,...pour la plupart inexploit√©es ou exploit√©es mais de mani√®re artisanale au d√©triment d'un peuple d'√† peine 4.500.000 d'habitants.

 

Depuis le 13 Ao√Ľt 1960, date de la proclamation de son ind√©pendance, la Centrafrique a toujours √©t√© instable suite √† des mouvements sociaux, politico-militaires et des coups d'√©tat √† r√©p√©tition organis√©s et perp√©tr√©s par des Centrafricains indignes, assoiff√©s de pouvoir et de gloire avec la complicit√© des mercenaires venus des pays limitrophes. Ainsi la population civile est prise au pi√®ge, abandonn√©e √† elle m√™me dans un √©tat de non lois, un √©tat qui n'a plus d'administration et ses forces de d√©fense.

 

Notre Association CŇďur Sur la Main (CSM) en sang√∂ NZONI BE qui signifie g√©n√©rosit√© a vu le jour afin de palier a cette situation avec les moyens dont elle dispose et pourra disposer pour voler au secours d'une population meurtrie  vivant avec moins de 5 ‚ā¨ par jour et par foyer modeste compos√© en moyenne de 8 personnes, dans le souci qu'elle esp√®re et croit √† un lendemain meilleur. Notre objectif √©tant de soutenir cette population en difficult√© dans le domaine de la sant√© et de l'√©ducation √† travers diverses actions : socioculturelles, sportives et commerciales.

 

Le fran√ßais et le sang√∂ sont les principales langues parl√©es sur tout le territoire national de ce pays la√Įc compos√© √† 80% de chr√©tiens et 20 % de musulmans. Mais vu la situation actuelle de crise qui y perdure depuis le coup d'√©tat de Mars 2013, l'urgence est de faire acheminer par fret a√©rien des m√©dicaments non p√©rim√©s, des kits de premiers secours, des couvertures et des tentes aupr√®s des personnes d√©plac√©es chiffr√©es √† ce jour par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les R√©fugi√©s (U.N.H.C.R) √† 182.986 d√©plac√©s internes et 420.000 r√©fugi√©s √† l'√©tranger dans les pays voisins. A noter que le d√©placement de toutes ces personnes est sans r√©el espoir de retour.

 

Dans un premier temps nous comptons agir √† Bangui la capitale, dans des camps de r√©fugi√©s qui ont perdu leur logement et tous leurs biens, ensuite nous esp√©rons √©largir progressivement nos actions dans l'arri√®re pays avec le soutien logistique des forces militaires internationales mandat√©es en Centrafrique par l'Organisation des Nations Unies (O.N.U) pour le retour √† la paix ainsi que l'appuis des forces arm√©es Centrafricaines (F.A.C.A).